…Quels sont ces fameux critères d’arrêts des tests ?

20 10 2008

C’est une question souvent abordée lors des formations aux tests, parfois posée par les clients et jamais abordée par les équipes de testeurs lors des projets ! Étrange n’est-ce pas ?

Les critères d’arrêt des tests ne sont surtout pas à confondre avec la question « A-t-on assez testé ? ».  Car ceci est un autre sujet concernant la couverture des tests et leurs exhaustivité (entre autre).

Définition des critères d’arrêt des tests pour ISTQB :
« Critère de sortie : l’ensemble des conditions génériques et spécifiques, convenues avec les responsables, pour permettre de terminer officiellement un processus. L’objectif d’un critère de sortie est d’éviter qu’une tâche ne soit considérée comme achevée alors qu’il y a encore des parties de cette tâche qui n’ont pas été terminées. Les critères de sortie sont utilisés dans le test pour faire des comptes rendus et pour planifier l’arrêt du test. [D’après Gilb et Graham] ».

Certes cette définition est peu claire, et c’est pourquoi je tente de lister les critères les plus fréquents :

Critères d’arrêt commun à tous les types de tests :

  • Tous les scénarios (SCN) ont été exécutés (performance, fonctionnels, etc.)
  • Tous les dossiers, fiches et cas de test ont été joués avec succès
  • Toutes les anomalies critiques ont été résolues et les Tests de Non-Régressions (TNR) déroulés
  • Votre client à signer le PV de recette, le bilan présenté et il vous reste à ranger vos affaires
  • Après 252 livraisons l’intégrateur est incapable de corriger et le client décide d’arrêter le projet
  • Les plateformes, environnements, réseaux, etc. ne sont plus disponible
  • Atteinte du taux d’anomalie maximal découverte pendant les campagnes (définition et atteinte d’un seuil préalablement défini). Ce type de critère est souvent mis en œuvre chez les clients ayant un haut niveau de maturité des activités de test ou imposant des contraintes contractuelles très forte. Cela peut être également réparti par domaine fonctionnels. Exemple :
  • Arrêt des tests si détection de plus de 50 anomalies majeures
  • Épuisement des ressources des tests :
  • Fin du budget
  • Départ des ressources humaines
  • Fin de la durée / charge prévue
  • Véritable épuisement physique des ressources
  • Les SCN de recevabilité / testabilité / Pré-requis sont bloqués ou en NOK

Critères spécifique à certains types de test :
Techniques :

  • Tous les connecteurs et « jobs » (cela désigne : les jobs, jobstreams et les batchs) planifiés ont été lancés et tournent

Lecteurs, si tu en connais d’autre je te propose de nous en faire part afin d’en faire dons à la communauté des testeurs et teuses. Merci.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :